Comment faire un cahier des charges pour un document PRINT ?

Quel que soit le document d’édition traditionnelle que vous souhaitez réaliser, il semble important de se poser les bonnes questions pour rédiger un cahier des charges pertinent. Ce cahier des charges PRINT va permettre à l’agence de publicité ou le graphiste créatif et à l’imprimeur de deviser au mieux votre projet.

Quel est l’objectif du cahier des charges pour un outils de com’ PRINT ?

C’est le descriptif de votre outils de com’ sur le fond et sur la forme (brochure, catalogue, carte de visite etc.). Il vous permet en tant que chargé(e) de communication de bien définir votre besoin. C’est le “fil rouge” qui servira de guide tout au long de la chaîne graphique. Le cahier des charges permet également à l’agence de com’ et à l’imprimeur de faire un devis & d’évaluer le temps nécessaire à la réalisation de votre outil de com’ traditionnel.

les 9 composants d'un cahier des charges print

Le rôle du chargé(e) de com’ dans la réalisation du cahier des charges PRINT

 

Que vous souhaitiez réaliser un catalogue produit, un rapport d’activité, une carte de visite, un prospectus ou flyer publicitaire, une annonce presse, une affiche, un stand d’expostion, un roll’up, un flocage de véhicule, une enseigne de magasin… ou tout autre outil de com’ traditionnel votre rôle est bien de définir le projet et la forme du document. Bien entendu l’agence de com’ peut vous accompagner dans cette réflexion. (lire notre article sur l’agence de communication PRINT).

Les actions clés du chargé de communication :

 

Les 10 informations clés du cahier des charges PRINT

Quel que soit le support de communication voici les composants essentiels du descriptif technique (ou cahier des charges). Certaines infos sont utiles à l’agence et d’autres à l’imprimeur :

  1. La Forme de votre document (3 grandes familles : brochure / livre, dépliant (chemise à rabat, dépliant…), fiche (tract, affiche, carte de visite carte postale…)
  2. Le Format : ouvert et fini (format ouvert = format à plat / format fini = format une fois le document plié)
  3. La pagination : Nombre de page toujours un multiple de 4 pour les brochures ou magazines
  4. La Colorimétrie : quadrichromie (CMJN) et/ou pantone
  5. Le façonnage : ex. 2 piqûres métal, dos carré collé, reliure spirale…
  6. La finition : ex. vernis sélectif, pelliculage, dorure à chaud…
  7. La Quantité (= à vos cibles)
  8. Le Support : papier, carton, PVC, etc.
  9. Le conditionnement : ex. en caisse carton, sous élastique, sous film rétractable
  10. La livraison : ex. par courrier, par transporteur, par routage (envoi en nombre distribué par la poste), par coursier…

 

Les points de vigilance pour un cahier des charges PRINT optimum

Il est important dans le cahier des charges de bien demander comment sont gérés les droits à l’image. Ce droit à l’image permet de définir dans quel cadre l’entreprise peut ou non utiliser le logo, le visuel créé pour son document de communication traditionnel. Le droit à l’image est géré de 2 manières :

Quelques exemples de banque d’image : fotolia, corbis, getty image, shutterstock…

Modèles de cahier des charges pour des outils de communication PRINT

Quel que soit l’outil de com’ mis en place il faut valider qu’il respecte la charte graphique de votre entreprise (logo, code couleur, typographie). Exemple de charte graphique et logo. Voici quelques exemples de cahier des charges pour des outils de com’ traditionnels :

Nos dernières actualités